Lorele :: Photography

Bienvenue sur ce blog!

30 mai 2008

Heineken supprime 188 emplois en France et ferme Fischer

Source REUTERS, le vendredi 30 mai 2008 à 16:42

AMSTERDAM/STRASBOURG (Reuters) - Le brasseur néerlandais Heineken a annoncé vendredi un projet de réorganisation de ses activités en France comprenant près de 190 suppressions d'emplois et la fermeture de la brasserie Fischer.

La restructuration, qui a été présentée aux syndicats lors d'un comité central d'entreprise au siège français de Heineken à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), se traduira pas la suppression de 126 emplois en Alsace et de 62 à Mons-en-Baroeul dans le Nord.

"La brasserie Fischer est appelée à fermer en décembre 2009", a dit à Reuters Franck de Santes, délégué CGT.

Fondée en 1821, cette brasserie installée à Schiltigheim, dans la banlieue de Strasbourg, avait été rachetée en 1996 par Heineken.

Selon le syndicaliste, une soixantaine de salariés devraient être reclassés à la brasserie de l'Espérance, également située à Schiltigheim et propriété du brasseur néerlandais.

Hors ces reclassements, il devrait s'agir de licenciements secs, a-t-il précisé

Parallèlement, le groupe prévoit d'investir 124 millions d'euros sur les trois prochaines années pour rénover ses sites de production. Il prévoit de vendre son site de Saint-Omer (Pas-de-Calais) et ses bières sans marque.

Les coûts exceptionnels liés à la restructuration seront passés dans les comptes 2008 et 2009.

Pour les syndicats, cette réorganisation destinée à réduire les coûts est liée au rachat récemment finalisé de Scottish & Newcastle conjointement par Heineken et Carlsberg.

La CGT a demandé le déclenchement d'un droit d'alerte et la nomination d'un expert comptable.

La fermeture de Fischer, une brasserie produisant des bières de spécialité telles que Desperados, Dorelei ou Adelscot, est "un aboutissement logique", a estimé Franck de Santes.

La brasserie a déjà connu deux plans sociaux depuis son rachat par Heineken et vu ses effectifs passer d'environ 250 à 137 aujourd'hui.

En 2000, le brasseur néerlandais avait déjà fermé à Schiltigheim la brasserie Adelshoffen, une filiale de Fischer spécialisée dans les marques distributeurs qui employait une centaine de personnes.

La production de Fischer devrait être transférée sur d'autres sites.

Posté par lorele à 17:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires


    c'est minable...

    Posté par caroline, 30 mai 2008 à 18:05

Poster un commentaire